Changez votre attitude

Vous pensez que votre chien est idiot, têtu, méchant ou mal élevé ! En faite, il est devenu ainsi parce que vous lui avez appris cela !
 
Mais rassurez-vous, s’il est propre, calme, sociable ou qu’il revient au rappel, c’est aussi une part de votre responsabilité !
 
Par exemple, ne râlez pas parce que votre chien bave et réclame pendant que vous êtes à table, en faite, en lui donnant parfois de la nourriture vous l’avez encouragé à se comporter comme ça !
 
Reconnaître sa responsabilité dans le comportement de son chien n’est pas quelque chose de négatif, c’est une prise de conscience. Il s’agit de reconnaître qu’on a pu faire une erreur en l’encourageant, sans vraiment le vouloir. Ne fermez plus les yeux et arrêtez de dire que c’est la faute des autres (de l’éducateur, du voisin, de l’autre chien, de votre conjoint ... et que vous n’y êtes pour rien, non, il est important de prendre conscience des choses afin d’être en mesure de les améliorer.
 
Que vous agissiez ou non, c’est entièrement votre choix. Mais surtout ne cherchez pas d’excuses ailleurs.
 
Changez d’attitude
 
Si vous avez du mal à vous faire comprendre de votre chien ou si vous estimez qu’il est trop indifférent, craintif, agressif, démonstratif… changez votre attitude !
 
Tentez de déterminer ce qui interfère dans la communication.
Vous vous énervez en promenant votre chien, vous vous demandez pourquoi ne veut-il pas revenir ? Il ne revient pas, pourtant vous élevez la voix pour lui faire comprendre, mais rien n’y fait ! Alors en changeant votre intonation, en vous baissant pour l’incitez à revenir près de vous et en le récompensant à chaque fois qu’il revient, vous créerez une approche positive et constructive et votre chien reviendra avec enthousiasme et rapidement.
 
Alors posez vous des questions : A-t-il peur de notre réaction ? Y a-t-il au loin une odeur très alléchante ? Quelque chose qui l’intrigue et qui lui fait peur ? Selon le cas, on adaptera notre attitude : se rendre près de lui pour voir ce qui l’inquiète, tenter d’attirer son attention pour qu’il préfère venir vers nous… Il est toujours préférable de l’appeler de manière calme même si vous angoissez en voyant qu’il se dirige vers un chien peu tolérant, vers un joggeur ou près d’une route… car non seulement vous inquiéterez moins les humains en face de vous mais votre chien ne cherchera pas pourquoi vous semblez inquiet ou angoissé en voyant ces individus ou ce chien qui s’approche.
 
Des qualités utiles
 
De votre attitude dépendra une grande partie du comportement de votre chien. Plus vous serez calme, posé et sûr de vous, et plus votre chien vous considérera comme quelqu’un qui vaut la peine d’être suivi.
 
Avoir un chien c’est aussi avoir l’opportunité de se transformer en quelqu’un de meilleur.
 
C’est LA condition pour progresser.

Contactez-moi au :

LAURENCE ROUX

23 RUE DU LAVOIR
78650
BEYNES

 

 

Téléphone : 06 64 61 77 12 06 64 61 77 12

 

ou utilisez le formulaire de contact