Mon chien est fugueur

Le comportement du chien fugueur est complexe. La plupart des maîtres se sentent responsables et les interprétations sont nombreuses, cela conduit souvent les maîtres à prendre des mesures inappropriées et souvent inefficaces.
 
Les raisons qui poussent le chien à partir de chez lui sont multiples, le chien part pour une occupation qu’il sait trouver à l’extérieure et qui l’attire davantage que son habitation.
 
L’attrait vers l’extérieur est motivé pour différentes raisons :
- poursuite d’autres animaux
- visite de lieux nouveaux
- compagnie de personnes appréciées du chien
- recherche alimentaire
- activité sexuelle
- et l’ennui
 
La punition
Souvent le maître punit son chien lorsque celui-ci retourne à la maison, il est sanctionné au moment précis où il fait ce qu’on attend de lui ! Comment voulez-vous qu’il ait envie de revenir la prochaine fois ? Il sera plus hésitant et attendra plus longtemps avant de revenir, il évitera le contact avec vous et les recherches risquent de devenir longues et laborieuses. Alors pas de punition. Les punitions sont inefficaces et non constructives.
 
Les mauvaises solutions
Mettre son chien au bout d’une corde permet d’empêcher son chien de partir, c’est logique … mais cruel ! La privation de liberté de mouvement est assimilée à un mauvais traitement. Alors attacher son chien n’est pas une solution.
 
Les clôtures électriques infligent au chien une décharge électrique suffisante pour contraindre le chien à ne plus passer par la clôture. Infliger une décharge électrique est, là aussi, un mauvais traitement. La clôture électrique n’est pas la solution.
 
La castration
Les mâles peuvent fuguer à la recherche de femelles en chaleur qu’ils repèrent par des odeurs et des phéromones, ces odeurs ont une action stimulante sur l’organisme du chien mâle. La castration agit sur l’activité sexuelle, c’est évident, mais elle n’agit QUE sur l’activité sexuelle. Les fugues dont la motivation est sexuelle sont saisonnières et temporaires, tant que la chienne en chaleur est réceptive. C’est donc un paramètre à prendre en compte, car si votre chien fugue à longueur d’année, la castration est inutile car les fugues ne sont pas attribuées à l’activité sexuelle.
 
Mais alors que faire ?
Si la fugue comble les besoins d’activités de votre chien, alors autant le satisfaire. Occuper son chien vous donnera l’occasion de renforcer les liens qui vous lient et permettent de créer des habitudes positives dans son cadre de vie.
 
Promener votre chien
Regardez ses signes d’agitation, ces demandes insistantes de contact, la recherche de bêtises qui peuvent indiquer la limite de patience de votre chien.
Un jardin c’est bien mais les sorties régulières doivent permettre au chien de rencontrer des congénères, de courir, de flairer des odeurs.
 
Pour éviter les fugues, sortez régulièrement votre chien en dehors de votre terrain.
 
Jouer avec votre chien
Les jeux dans le jardin demandent votre participation, et oui les chiens ne jouent pas tout seuls, ils ont besoin de contact, tout comme nous. Les jeux de balles permettent de travailler l’obéissance avec des ordres simples grâce au rapport d’objets. On s’amuse aussi en apprenant des tours
Mais faites attention aux excès, un niveau d’occupation excessif peut conduire à une frustration lorsque le chien en est privé, prévoyez alors des pauses prolongées. Savoir faire patienter votre chien est un exercice qui favorise la patience. Lorsque les besoins d’activités sont excessifs, ne suivez pas votre chien dans ses écarts car il pourrait fuguer dès que vous cesserez de vous occuper de lui, même si vous êtes présent mais non disponible
 
Renforcez le contrôle
Lorsque votre chien est dans le jardin, sortez systématiquement avec lui et mettez le en longe, comme ça vous pourrez le rattraper juste avant qu’il ne parte.
 
Pour l’empêcher de partir, attirez son attention, prévoyez des activités variées dans le jardin, jeux de ballon, jeux de recherche de friandises, puzzle ou autre pour l’occuper, cherchez des activités variées. Le but est de réussir à capter son attention.
 
A chaque fois qu’il fixe l’extérieur du genre « l’appel de la forêt », apprendrez lui à capter son attention sur vous et alors donnez lui un grosse récompense et séance de jeux. Et le reste du temps, il reste à la maison.
 

Il va très vite comprendre que dans le jardin c’est bien plus sympa que de sortir dehors

Contactez-moi au :

LAURENCE ROUX

23 RUE DU LAVOIR
78650
BEYNES

 

 

Téléphone : 06 64 61 77 12 06 64 61 77 12

 

ou utilisez le formulaire de contact